Dans Le Monde de Nous, j’ai abordé plusieurs fois le sujet de la violence à l’école. Vous m’avez demandé mon avis concernant le clip d’Indochine, « College Boy ». Je le donne dans ce Vlog de Loka un peu spécial.

9 Commentaires pour “College Boy – Indochine : le clip dérangeant et utile”

  1. diana
    20 h 57 min on mai 4th, 2013

    salut je viens juste de conaitre tes videos moi chaque jours je me fais insulter a l4ecole mais je ne parler enfaite je suis une fille tres vivante donc quand je vais mal sa ne se vois pas donc tout le monde pense que tout va bien alors que au fond de moi tout va mal

  2. .........
    17 h 57 min on mai 13th, 2013

    Salut !! J’adore tes vidéos , tu es trop drôle , et tu es aussi très belle !! ^^

  3. Yukino
    13 h 16 min on mai 23rd, 2013

    J’ai déjà était victime de violence au collège , ce qui était très bizarre , car en primaire c’ étais complétement le contraire , et comme tu dis , j’en ai parler .
    Un jour , un garçon m’a craché dans les cheveux , j’en ai parlée et il s’est prit les heures de colles qu’il devait prendre et il ne m’a plus jamais embêté .
    La solution , en parler .

  4. Osey
    10 h 22 min on mai 25th, 2013

    16:15 de pure vérité et ça fait du bien : Merci Loka
    Hélas oui quand ça commence ça s’arrête pas même après la majorité.
    Ces personnes « violentes » (moral/physique) renferment un mal, je partage cet avis, néanmoins, grâce à eux, j’ai développé une force et un courage qui n’a pu que me rendre mature, réaliste et vivante. Cela gâche un peu l’adolescence mais à te voir dans tes vidéos, on reste toujours soi-même, avec notre âme d’enfant.
    Beau parcourt pour l’instant, que ça continue !!

  5. wasabi
    13 h 25 min on mai 26th, 2013

    Tu es une fille d’une rare intelligence , tu trouves les mots juste pour expliquer un phénomène malheureusement courant …

    Personnellement , j’ai pas eu le choix que d’en découdre ayant été à une période attaqué de toute part … je sais que c’était pas forcément une solution mais je n’avais pas vraiment le choix ne trouvant pas de réponse au niveau de l’autorité de l’école .

    Tu décris très bien « cette micro société »
    qui est sans pitié avec des enfants plus ou moins extravertis .

    J’ai jamais aimé m’intégrer dans des groupes simplement « pour faire bien » , je me serais senti faible.

    En tous cas , pour ceux qui y résiste et qui font face aux insultes , au dénigrement , et à l’exclusion , je crois que quelque part on en ressort grandi avec une force qui nous permet de faire à bien des situations . Pour les autres , c’est malheureusement une abime sans fond .

    Tu es une belle personne loka 🙂 tout plein de bisous .

  6. Petit poil
    14 h 59 min on mai 31st, 2013

    🙂

  7. Plume
    15 h 53 min on juillet 18th, 2013

    Loka, je t’admire. Merci d’avoir fait cette vidéo.

    J’aurais envi de commenter chacune de tes idées, qui me semblent juste. Je n’ai que 15, tu peux te dire que je n’ai pas assez de recul, mais ce sujet me touche.

    Quand tu parles de ton passé, de tes soi disant « différences », tu m’as fait penser à moi. Timide, grassouillette, et surtout « intello » (je hais ce mot). Quand dans ces conditions tu te prends des insultes toutes la journée, c’est très dur. Et je ne parle même pas si c’est de la violence physique.

    C’est très dur d’en parler. Comme tu le soulève, la principale cause, c’est de passer pour une « balance ». C’est terrible.

    D’autre part, tu parles de violence dans les cours d’écoles. C’est juste. Seulement, il n’y a pas que dans la cour, et pas que dans les écoles primaires (c’est peut-être moi qui ai mal compris) : je prends un exemple. J’ai moi-même été « violenté » en plein cour, dans mon collège. Le professeur ne voyait rien !
    Le pire, c’est que l’élève en question n’était pas violent que avec moi, mais avec presque tout les gens de la classe. Et personne n’en parlait.

    Personnellement, j’ai tenu au courant mes parents, mais je n’osait pas aller plus loin. Ce sont eux qui ont téléphoné au collège, alors que je les avait téléphoné quelques minutes avant en pleurs.
    Le collège à très bien pris en charge l’histoire. Le garçon a été puni.

    Mais surtout c’est resté anonyme. Le garçon a eu des soupçons, mais il n’y a rien eu par la suite.

    Tout ça pour dire que je suis tout à fait d’accord avec toi Loka.
    Il faut en parler. Il y aura une solution.

    C’était un petit message pour tous les enfants qui souffrent. Parlez-en. Il y a que ce moyen pour que cela s’arrête.

    (Diana je comprends ton problème, et je compatis).

    <3

    Oups, je viens d'écrire un petit roman ^^

  8. jéjé
    21 h 09 min on juillet 22nd, 2013

    Hey moi aussi étant jeune j’ai eu se genre de sévisse je me suis toujours défendu et jamais laissé faire. J’en ais chié mais j’en suis sortit grandit c’est claire.. Après c’est vrai que sa pourrais vraiment être évité.

  9. Jeremy
    12 h 39 min on juillet 24th, 2013

    Oui je trouve que tu as raison , a propos des lois , je suis d accords avec toi . En faite c est une micro société , tu viens de mettre un mots de ce qui ce passe dans les cours des écoles . 😉 les enfants sont l avenir aussi , si l enfant est persécuté , l adulte le seras aussi 😉 . J adore tes vidéos , continue 😉 😉

Laisser un commentaire: